Close

Histoire vivante

Les grands noms de l’histoire suisse et bernoise sont liés à ce lieu : von Erlach, von Wattenwyl, von Stürler, – et le général Henri Guisan, car le siège du commandement de l’armée suisse était ici en 1944/1945. Des salles commémoratives rendent hommage à l’auteur de drames historiques et romans en dialecte bernois Rudolf von Tavel, ainsi qu’au pédagogue et économiste Philipp Emanuel von Fellenberg, fondateur du séminaire de Hofwyl, au rayonnement européen. Transformé en résidence de campagne baroque en 1720, le château, dont la première mention
remonte à 1175, est demeuré en mains privées jusqu’en 1934. Ouvert au public depuis lors – et propriété de la Fondation Schloss Jegenstorf –, il présente, à côté d’expositions temporaires, des intérieurs de la fin de la Renaissance jusqu’au XIXe siècle. On peut y admirer de nombreuses pièces issues de l’atelier de la famille d’artisans bernois Funk et d’autres pièces splendides réalisées par les ébénistes Christoph Hopfengärtner et Johannes Aebersold.

Info visiteurs


Heures d'ouverture
9 mai –14 octobre 2018:

Ma – Sa       13.30 – 17.30
Di                 11.00 – 17.30


Tarifs

Adultes : Fr. 10.–
Groupes/red.: 7.–
Enfants 6 à 16 ans: Fr. 3.–


  • Autoroutes : sortie Schönbühl ou Kirchberg

  • Parkings disponibles

  • Café

  • Passeport Musées Suisses accepté